Violences chez les jeunes privés de liberté, Poitiers le 7/05/2016

Sans titreLes débats autour de la délinquance animent la société sur le plan médiatique, culturel, social, comme en témoignent les informations, reportages, films, séries télévisées ou livres s’inspirant de ce thème. Cette question se pose naturellement dans les institutions travaillant avec les mineurs dits délinquants. La place de l’adolescent face à la justice a changé, notamment depuis l’ordonnance de 1945 et l’accent mis sur le modèle éducatif remplaçant le « bagne d’enfants ». Ainsi la justice apporte une réponse sensée mêler enjeux éducatifs et répressifs. Dans le parcours judiciaire propre à l’adolescent délinquant, notamment pris en charge par les institutions de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, les institutions de soins psychologiques « CMPP » et les lieux de privation de liberté « Centres Educatifs Fermés, Centres Educatifs Renforcés, Quartiers Mineurs », justice, clinique et éducatif cohabitent. Or les contraintes judiciaires, éducatives et psychologiques ou psychiatriques ne sont pas les mêmes. Comment donc articuler ces prises en charge autour du sujet, qui plus est du sujet en pleine tourmente pubertaire ? Comment associer ces idées d sanction et de protection chères à l’ordonnance de 1945 ? Qu’en est-il des trajectoires de prise en charge de la délinquance pour les jeunes et pour les professionnels ? Nous souhaitons au cours de cette journée approfondir ces questionnements croisés entre justice, éducation et soin. Les parcours délinquants voire criminels de certains adolescents seront exposés tout au long de ce colloque et débattus par des professionnels du soin, de la justice, de l’éducatif, experts de la délinquance adolescente. Ainsi se croiseront les paroles retranscrites des adolescents eux-mêmes, des magistrats, des cliniciens, des éducateurs, des directeurs d’établissements.

inscriptions:

ea4050.caps@gmail.com

plaquette

Après midi du CILA: Délinquances à l’Adolescence 03/06/2016

bandeaucolloquesLe CILA organise prochainement un après midi sur Délinquances à l’adolescence

D’hier à aujourd’hui, un fait clinique insiste : le jeune délinquant consulte rarement un psychanalyste, mettant la psychanalyse au défi d’ajuster ses pratiques cliniques pour entendre l’adolescent là où il continue d’espérer une réponse de l’environnement. Entre dedans et dehors, l’adolescence semble être le temps où l’expression de la souffrance passe par la provocation du corps social, soulignant par là les aspects  protéiformes des problématiques transgressives. La délinquance, parfois associée à la criminalité, révèle les vicissitudes des relations précoces comme l’actualité d’un malaise dans les liens familiaux.

Sans généralisation possible, la délinquance  peut être envisagée comme un ratage transitoire ou durable du processus adolescent. Comment entrer en contact avec cette « adolescence en danger » ? Comment favoriser, par l’exercice conjoint de la justice et du soin, l’appropriation d’une histoire familiale souvent en souffrance ?

Sommes-nous aujourd’hui en mesure de penser et proposer des modalités de prise en charge, pouvant inclure des médiations éducatives, qui donnent à ces adolescents perturbés un environnement stable et source de supports identificatoires ? Avons-nous réussi à renouveler nos pratiques pour, comme le suggère Freud lorsqu’il évoque l’enfant, le jeune carencé et le criminel impulsif, mettre en œuvre une pratique « autre que l’analyse, pratique qui convergera toutefois avec elle dans son intention? »

Cette demi-journée du CILA à destination de praticiens conjugue les regards psychopathologique, sociologique et judiciaire pour réfléchir la délinquance à l’adolescence dans sa complexité subjective, familiale et sociale.

Avec:

JoëlleBORDET, Psychosociologue, Directrice de recherches au CSTB.

Emmanuelle CAULE, Psychologue, Psychanalyste, Chargée de cours Université de Bordeaux, Vice-Présidente du CILA, Vice-Présidente d’ARCAD.

Jean-Yves CHAGNON, Psychologue, Psychothérapeute, Pr Université Paris 13, expert judiciaire, Tribunal de Bourges, Membre du CILA (SPC).

Jacques DAYAN, Professeur de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, Université de Rennes.

Marion HAZA, Psychologue, Maître de conférences EA4050 CAPS, Secrétaire générale du CILA, Fondatrice et Présidente de l’association ARCAD.

Florian HOUSSIER, Président du CILA,  Psychologue, Psychanalyste, Professeur de psychologie clinique et de psychopathologie,  Université Paris 13 (SPC).

François Marty, Psychologue, Psychanalyste, Professeur de psychologie clinique, Université Paris Descartes, ancien président du CILA.

Jean-Pierre PINEL, Psychologue clinicien, Psychanalyste de groupe et d’institution (Transition), Pr Université Paris 13 (SPC).

Serges PORTELLI, Président de Chambre à la Cour d’Appel de Versailles.

Philippe ROBERT, Psychanalyste (SPP), Président de la SFPPG, Professeur de psychologie Université Paris Descartes, membre du CILA.

Informations et inscirptions:

Contact : C. Sallard – 18, rue Eugène Gibez- 75015 Paris

Mail : cilaparis1995@gmail.com

Programme:

Journe_e CILA – De_linquances – Mars 2016

Adolescence et Djihadisme. P. Gutton: les matinées scientifiques d’ARCAD

Philippe GUTTON viendra présenter son ouvrage Adolescence et Djihadisme dans le cadre des matinées scientifiques d’ARCAD.

Samedi 21 Mai 10h 12h – Accueil à 9h30

Salle Malbec, rue Malbec, Bordeaux.

Adolescence_et_djihadismeChez l’adolescent, la radicalisation est à comprendre comme un symptôme au même titre que le suicide, la toxicomanie ou la psychose, nécessitant une prise en charge éducative et psychothérapique. Ce livre nous propose des solutions pour enrayer la radicalisation. Ne pas entrer dans une polémique des idéologies, politiques ou religieuses :  » Il est impossible de raisonner un embrigadé  » . L’enjeu n’est ni de convaincre ni de déconvaincre mais de nouer des liens et de s’ouvrir à une co-construction. Tout excès de pouvoir de l’adulte aggrave la crise identitaire et rend impossible le lien de qualité avec l’adolescent. L’objectif est que l’adolescent puisse redécouvrir son fonctionnement psychique et reprendre sa trajectoire propre.

Tarif : Formation permanente : 30 € (n° de formateur : 72330770233) / Individuel : 20 € / Membres

d’ARCAD : 15 € / Etudiant (- de 25 ans, avec justificatif) ou sans emploi : 5 €

Inscriptions : 45 rue de Lucie 33560 Carbon Blanc – arcadasso@gmail.com

Flyer Matinée scientifique DJIHAD 21 5 16

Séminaire permanent Res’Ados 37 programme 2016

resados37Programme 2016 (1er semestre) du séminaire permanent sur l’adolescence, organisé par Res’Ados 37

Un petit rappel des modalités :

  • Gratuit
  • Inscription : florence.villette@montjoie.asso.fr (nous n’accusons pas réception de votre inscription)
  • Attestation de présence uniquement remise sur place
  • Stand de livres : à acheter et à emprunter

Programme accessible via le lien suivant:

conférences de la BPP pour 2016

L’Association Une Bibliothèque Pour la Psychanalyse (Une BPP)

46,rue de la Fosse Marine 37100 Tours

mail: unebpp@gmail.com

www.unebpp.fr

===================

LES CONFÉRENCES 2016

AU CHRIST -ROI 47, rue de la Fosse Marine 37100 Tours

VENDREDI 11MARS 2016

-21H CLÉOPÂTRE ATHANASSIOU-POPESCO

NOUS PRÉSENTE SON DERNIER OUVRAGE :

L’ACQUISITION DE LA 3EME DIMENSION PSYCHIQUE

(ED,POPESCO)

VENDREDI 22 AVRIL 2016

-21h UN CLINICIEN ET QUELQUES AUTRES : MICHEL HAGUET

VENDREDI 20 MAI 2016

-21h FRANÇOISE SAMSON: NOUS PARLERA DE : L’AMOUR

======================

AVEC LE CNP ET LES STUDIOS 2, rue des Ursulines 37000 Tours

JEUDI 2 JUIN 2016 – 20h

SOIRÉE AUTOUR DE FRANÇOIS TOSQUELLES, CINÉ -DEBAT »

===================

A LA BPP : 46, rue de la Fosse Marine 37100 Tours

MARDI 26 AVRIL 2016

-21h ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ASSOCIATION ( ADHÉRENTS)